Inventaire du Patrimoine

Inventaire du Patrimoine

Le Parc Naturel du Gatinais a publié un inventaire de 70 pages du Patrimoine bâti d’Oncy.

L’étude du bâti d’Oncy-sur-École est un voyage dans l’histoire des lieux, il révèle les caractéristiques et les spécificités de la commune et aide à prendre conscience de la richesse et de la valeur du patrimoine que nous côtoyons chaque jour.

En effet, le patrimoine n’est pas uniquement constitué des édifices monumentaux, ce sont aussi tous ces édifices ruraux qui font et sont la mémoire de la commune. Il représente un atout pour la préservation du cadre de vie et pour le maintien de l’identité de la commune.

Consulter le document complet

Attention de ne pas déposer les cartons à côté des poubelles jaunes !

Attention de ne pas déposer les cartons à côté des poubelles jaunes !

Attention de ne pas déposer les cartons à côté des poubelles jaunes.

De plus en plus souvent, les conditions climatiques transforment ces déchets cartons en « bouillie ou pâte à papier», ce qui rend leur ramassage et exploitation quasiment impossibles et non hygiéniques.

La containerisation de tous les cartons et emballages est obligatoire.

Les cartons désormais déposés à l’extérieur de tout bac ne seront plus collectés.

Le délégataire du SIRTOM ne collectera plus les emballages déposés à même le sol à partir du mois d’avril 2024.

Si cela s’avère nécessaire, en cas de gros volumes, nous vous rappelons que les déchetteries du SIREDOM (ZA du Chenet à Milly) acceptent les emballages en vue de leur recyclage et que le volume de votre bac jaune peut être échangé gratuitement par le SIRTOM

2 concerts émouvants

2 concerts émouvants

Samedi 8 et dimanche 10 mars

Le Conservatoire de musique des 2 vallées organisait 2 concerts à la l’Espace Jean-Pierre Hazard.

Le samedi soir était l’occasion de découvrir les « Grands élèves ». En solos ou en duos ces derniers ont interprété au violon, au piano ou à la guitare des œuvres très variés allant de Beethoven à Henri Dutilleux en passant par Gabriel Fauré et William Williams. C’était l’occasion de découvrir les artistes en herbe et leur virtuosité.

Le lendemain après-midi était l’occasion de découvrir un spectacle très sensible basé sur des poèmes très personnels d’une élève Capucine Bonneau illustrés par des morceaux de musique de chambre. Les musiciens alternaient les passages lus et des morceaux de John Dowland (1604) de Telemann (1740) Grieg (1880) ou le célèbre Adagio d’Albinoni de Remo Giazotto.

Le mélange des voix et de la musique a touché l’assemblée qui a été sensible à la démarche et a applaudi chaleureusement les artistes.

Oncy à l’heure Bretonne

Oncy à l’heure Bretonne

Samedi 2 mars

Le Comité des fêtes avait proposé aux habitants d’Oncy-sur-Ecole une soirée Bretonne. Pour l’occasion le Cercle Celtique Koroll Breizh de Savigny sur Orge avait été convié pour représenter la Bretagne et animer la soirée. Répondant présent, les membres de l’association était venus en force puisque ce n’était pas moins de 16 danseurs et 12 musiciens en costume qui étaient présents pour l’occasion.

Pour laisser de la place au spectacle, les inscriptions limitées à 100 pour la soirée avaient rapidement été remplies et dès 19h30, les convives se pressaient pour participer à cette soirée exceptionnelle. Obéissant aux consignes, les convives avaient joué le jeux et nombre d’entre eux avaient revêtu le célèbre polo rayé bleu et blanc !

Après un apéritif de circonstance (un kir breton au cidre), les participants ont pu s’installer le long des tables disposées de part et d’autre de la salle pour attaquer le repas. Au menu galettes complètes et galettes saucisses. Rapidement, pendant que les bénévoles prenaient les premières commandes, le spectacle commençait avec les premiers chants et les premières danses en costume. Au fur et à mesure un présentateur décrivait l’origine des musiques et les particularités conviant ainsi à un voyage dans le temps à travers la Bretagne.

Une fois que la salle bien rentrée dans l’ambiance, les danseurs ont convié les participants à venir les rejoindre pour apprendre les pas des différentes danses avant de les exécuter en musique avec les danseurs. C’est ainsi que se sont enchainées rondes, polkas, gavottes et mazurkas pendant plus de deux heures pour le plus grand bonheur de l’assistance qui rejoignait la piste entre deux galettes.

Ces périodes festives étaient entrecoupées d’explications sur les différents costumes portés par les hommes et les femmes, costumes du quotidiens, costumes du dimanches, costumes d’apparat… l’origine des différentes pièces, les signes distinctif des origines et leurs significations …

Pour clore le repas et le spectacle, un délicieux far breton traditionnel aux pruneaux et des crêpes sucrées étaient servis à table et les chanteurs ont entamés l’hymne breton, le Bro gozh ma zadoù (« Vieux pays de mes pères ») sous les applaudissements de l’assistance.

Pendant que les artistes rangeaient leur matériel, un dj conviait les participants à venir prolonger la soirée sur la piste de danse, rapidement rejoints par les artistes qui avaient troqué leurs costumes pour leur tenue de ville et étaient venus échanger avec les spectateurs et partager un dernier Madison avant de repartir.

Tout au plaisir de cette excellente soirée, les convives sont restés tard à échanger avec les bénévoles du Comité des Fêtes et les remercier pour ce bon moment. Des options ont même été prises pour l’an prochain en attendant de savoir quelle sera le prochain thème original !

Un nouveau Préau à l’Ecole Elémentaire

Un nouveau Préau à l’Ecole Elémentaire

Pour protéger de la pluie l’hiver et du soleil l’été, un nouveau préau a été créé pendant les vacances scolaires dans la cour de l’école élémentaire. Situé entre les classes, il permettra en plus une ventilation des salles pendant l’été.

Pour gagner de la place, la structure a été hissée par une grue et posée sur les murs des bâtiments et pour garder de la luminosité, une partie de la couverture est translucide.

Un recensement exemplaire !

Un recensement exemplaire !

Un recensement exemplaire !

18 janvier au 17 février

Le recensement organisé par l’INSEE a lieu tous les 5 ans sur un cinquième des communes et cette année, c’était au tour d’Oncy de participer à la collecte.

Cette opération est importante pour suivre l’évolution de la population au niveau national et elle est aussi importante au niveau local dans la mesure où elle conditionne certaines recettes de la commune.

C’est ainsi que pendant 5 semaines sous la supervision de Florence Boucher à la Mairie, les agents recenseurs Mesdames Corinne Geldy et Françoise Bernadou, ont arpenté les rues de la commune pour vérifier les adresses de tous les logements, aidé à remplir les questionnaires et relancé les retardataires.

Seules 3 résidences secondaires inoccupées sont restées sans réponses, sinon toutes les adresses ont bien été renseignées et 489 logements d’habitation  et 1049 bulletins individuels ont été remplis dont 90% par internet.

Un grand bravo à l’équipe  et merci à tous les habitants pour leur réactivité et leur gentillesse !